Satys Aerospace investit dans une toute nouvelle salle de peinture économe en énergie pour répondre aux besoins d'ATR

Satys Aerospace investit dans une toute nouvelle salle de peinture économe en énergie pour répondre aux besoins d'ATR.

Cette nouvelle installation a été entièrement pensée pour optimiser la consommation énergétique et réduire l’impact carbone du cycle de peinture des ATR.

Le Président exécutif d’ATR, Stefano Bortoli et Christophe Cador, PDG de SATYS, ont signé un nouveau contrat. D’une durée de 15 ans et désormais basé sur un engagement de volume à l’année, ce contrat engage durablement le constructeur auprès de SATYS, leader mondial de la peinture d’avions, démontrant ainsi la confiance d’ATR en l’avenir et la solidité de ses liens avec ses partenaires locaux.

Cet engagement va permettre à SATYS de reprendre les travaux de la salle LS06 (à Blagnac) – engagés avant la crise sanitaire, pour un investissement d’environ 12 millions d’euros. Cette nouvelle salle de peinture, qui devrait être opérationnelle fin 2022 , a été entièrement pensée pour réduire les cycles de peinture des avions tout en optimisant la consommation énergétique, afin de limiter l’impact carbone de cette activité.

Jusqu’à 90 % de l’air intérieur sera ainsi recyclé pour réduire la production de chaleur. L’enveloppe avion du bâtiment est isolée afin de minimiser les déperditions thermiques. Les débits d’air ont été réduits – de 25 % environ, – ainsi que les consommations d’eau, d’électricité et de gaz. Les équipements techniques, dotés de variateurs de vitesse, permettent d’adapter la demande en temps réel et de réduire encore la consommation électrique. Enfin, la surface du bâtiment a également été optimisée pour réduire l’empreinte au sol et l’impact sur les espaces verts existants.

A travers cette démarche, ATR affirme sa volonté de continuer à faire vivre sa région, en s’investissant durablement auprès d’entreprises locales et en mettant au service de l’ensemble de sa chaîne de partenaires et de sous-traitants sa résilience et sa capacité à avancer et à innover, malgré la crise.

Expiris partenaire de l'Alliance Matériaux

Signature de l’Alliance Matériaux à Sorbonne Université le 23 Octobre 2019. De gauche à droite Christian Bonhomme (Directeur du Laboratoire de Chimie de la Matière Condensée de Paris), Pierre Bonnardel (Chef de projets – SEQENS), Lionel Nicole (Maître de Conférences – Sorbonne Université), Jonathan Madec (Directeur R&D – SEQENS Advanced Specialities), Bruno Bachimont (Directeur de la Recherche et de la Valorisation – Faculté des Sciences et Ingénierie – Sorbonne Université), Serge Lutinier (Responsable commercial – Fluorotechnique), Nathalie Donnat (Directrice Opérationnel – Expiris). © Sorbonne Université - Pierre Kitmacher.

 

L’Alliance Matériaux est une structure de Recherche, Développement et de Valorisation regroupant Sorbonne Université à travers le Laboratoire de Chimie de la Matière Condensée de Paris et 3 PME-ETI : SEQENS, FLUOROTECHNIQUE et EXPIRIS ainsi que ses affiliés SATYS et Gaches Chimie.

L’Alliance Matériaux s’est construite à partir de projets collaboratifs Dual-RapidDGA. Afin de promouvoir les résultats communs obtenus et le savoir-faire développé au cours de ces années, les membres de l’Alliance ont par la suite entrepris un certain nombre d’actions qui ont débouché sur un projet ANR LabCom mais aussi sur des relations plus directes en B2B avec des tiers donneurs d’ordre.

Cette structure, dont le contrat de collaboration a été signé le 23 octobre 2019, regroupe non seulement une grande partie de la chaîne de valeur matériaux au sens large (revêtements, coatings, composites, polymères nanocomposites, procédés de fabrication, traitements de surface…) mais aussi toutes les compétences scientifiques, techniques et commerciales nécessaires pour passer de l'invention aux marchés avec un « time to market » que l’ensemble des parties souhaite le plus court possible.

L'approche suivie est une approche hybride "market pull - tech push" basée sur une veille constante des différents partenaires permettant ainsi une identification d'un besoin marché porteur auquel l’Alliance Matériaux pourra apporter une réponse technico-scientifique structurée, adéquate, nouvelle et finalement commerciale.

Dans ce cadre, les objectifs de l’Alliance Matériaux tels que définis contractuellement sont les suivants :

 

alliance materiaux doc

 

La force de l’Alliance Matériaux repose aussi sur son modèle économique, ses outils contractuels et des modalités d’exploitation innovantes qui lui permettent de répondre à des projets subventionnés mais aussi d’interagir directement avec des tiers privés en traitant au préalable les points de la confidentialité, de la propriété intellectuelle et des conditions financières et ce quel que soit le projet développé. L’Alliance Matériaux s’inscrit donc dans le temps de façon pérenne et évolutive avec la possibilité d’intégration de nouveaux acteurs.

 

En poursuivant la navigation sur ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies pour la personnalisation des contenus.